Comment semer et entretenir sa pelouse

Comment semer et entretenir sa pelouse

Comment semer et entretenir sa pelouse

A quelle période doit-on semer du gazon ?

Il y a deux périodes favorables au semis du gazon :

  1. Au printemps : Lorsque le sol est suffisamment réchauffé. Semer à cette période nécessitera des arrosages réguliers afin d'éviter que le sol ne se déssèche.
  2. A l'automne : C'est la meilleure période pour semer du gazon. La terre sera encore chaude et l'air ambiant, plus humide favorisera la germination des graines de gazon.

 

Choisir un mélange de graines adapté à l'usage de la pelouse :

Pour obtenir un beau résultat il est primordial de choisir un mélange de graines adapté à la situation ainsi qu'à l'utilisation prévue. Les mélanges de semences pour gazon sont constitués d'un mélange de différentes variétés de graminées. La composition et la proportion de chaque variété déterminera les propriétés de la pelouse :

  • Rapidité de pousse
  • Résistance à la sécheresse
  • Résistance au piétinement
  • Tolérance à l'ombre ou au soleil
  • Finesse et densité du feuillage

 

Les différents types de mélange :

  • Le Gazon Rustique : Rapide d'implantation, ce mélange est adapté à tout type de sol et résiste bien au pietinement. Le mélange gazon rustique est particulièrement adapté aux grandes superficies. Ce type de mélange de gazon nécessite des tontes régulières. Il est généralement composé entre autres de ray grass, de paturin, de fétuque...
  • Le Gazon Anglais : Le feuillage naturellement fin et dense des mélanges pour gazon anglais a un très bel aspect esthétique et résiste aux piétinements modérés. Pérenne, le gazon anglais s'installe rapidement, facilement et est résistant à la sécheresse. Ces mélanges sont généralement composés de ray grass, de fétuque rouge traçante, de fétuque demi-traçante et de fétuque gazonnante.
  • Le Gazon Sport & Jeux : La composition de ces mélanges généralement riches en fétuque élevée offre une très grande résistance au piétinement ainsi qu'à l'arrachement. Ces mélanges robustes sont généralement utilisés pour les terrains de jeux ou les terrains de sport. Ils nécéssitent cependant des tontes régulières ainsi qu'un regarnissage des parties abîmées.
  • Le Gazon Terrains Secs : Les atouts majeurs de ces mélanges sont leur hautes résistances à la chaleur ainsi qu'à la sécheresse. Ces mélanges peu gourmands en eau sont le plus souvent utilisés dans le Sud de la France. D'un très bel aspect, les mélanges pour terrain secs résistent bien à l'arrachement, au piétinement mais aussi aux maladies. Ces mélanges sont faibles d'entretien.
  • Le Gazon Spécial Ombre : Mélange pour gazon fin et dense adapté aux zones ombragées type sous bois, terrains boisés... La pousse lente de ces mélanges vous permettra de réduire les tontes.
  • Le Gazon de Regarnissage : Mélange de ray grass et de fétuque. Les mélanges pour regarnissage ont une pousse rapide, résistent au piétinement, s'adaptent à tout les terrains et confèrent un aspect très esthétique à la pelouse.
  • Le Mélange Prairies : Ce mélange favorise la biodoversité dans le jardin. Les variétés qui le composent ont été spécialement sélectionnées pour leur rapidité à couvrir de grands espaces. Ce type de mélange ne nécessite que peu d'entretien, 2 tontes par an suffisent, la première au printemps puis une seconde tonte à l'automne.

 

Préparation du sol : 

  • Travailler le sol à 15-20 cm de profondeur à l'aide d'une motobineuse.
  • Affiner la terre pour supprimer les trous et les bosses.
  • Avec une griffe, ameublir le sol pour retirer les pierres et les racines indésirables.
  • Apporter un engrais spécial pelouse à diffusion lente selon les doses recommandées par le fabriquant.

 

Semer les graines de gazon : 

  • Semer les graines de gazon en 2 passes croisées, pour une bonne répartition des graines.
  • Râtisser la surface dans le sens de la longueur et dans le sens de la largeur, pour bien recouvrir les graines, ou recouvrir de terreau.
  • Passer le rouleau sur la parcelle pour tasser le sol.
  • Arroser généreusement quotidiennement afin que la pelouse lève rapidement. Lors de l'arrosage il faut veiller à na pas faire de flaques car les graines semées seraient emportées.
  • Après environ 10-15 jours, lorsque la pelouse aura levé et atteint environ 5 cm de haut, passer le rouleau sur le gazon pour favoriser son implantation.
  • La première tonte se fera environ 1 mois plus tard, lorsque la pelouse sera bien implantée (10 cm de haut environ). Ne pas couper trop bas (5-6 cm environ). Cette première tonte doit être réalisée avec précaution car les brins d'herbe ne sont pas encore bien enracinés.
  • Après la premère tonte passer à nouveau avec le rouleau pour favoriser l'enracinement des brins d'herbe.

 

Comment bien tondre sa pelouse : 

  • Ne pas tondre quand l'herbe est humide car elle glisserai sous la lame de la tondeuse et serait coupée irrégulièrement.
  • Avant toute tonte il est primordial de vérifier le bon affûtage de la lame de la tondeuse car de cet affûtage dépend la qualité de la tonte.
  • Commencer par passer le coupe bordures sur les bords du terrain ainsi qu'autour des arbustes, des massifs, du séchoir à linge...
  • Ramasser l'herbe en cas d'utilisation d'une tondeuse classique pour que la pelouse ne soit pas étouffée par les déchets de tonte.
  • Doubler la fréquence de tonte en cas d'utilisation d'une tondeuse équipée de la fonction mulching. Ecologique et pratique la fonction mulching consiste à hacher l'herbe en fines particules qui sera redéposée sur le sol. Le mulch agira comme un paillis, il limitera l'évaporation et apportera un engrais naturel et gratuit à la pelouse en se dégradant.
  • Ne pas couper plus du tiers de la hauteur du brin d'herbe. Si l'herbe est trop haute, par exemple à un retour de vacances, il faut tout d'abord tondre assez haut, puis à nouveau quelques jours après, cela évitera le jaunissement de la pelouse.
  • Alterner le sens de tonte, une fois dans le sens de la longueur, la fois d'après dans le sens de la largeur.
  • Tondre le gazon 2-3 crans plus haut en plein été pour éviter qu'il ne dessèche.
  • L'herbe coupée sera recyclée dans le compost. Elle pourra également servir de paillage au pieds des légumes dans le potager pour limiter l'évaporation ainsi que le développement des adventices (mauvaises herbes).

 

Comment entretenir une pelouse :

  • La scarification de la pelouse :

La scarification à pour but d'aérer, d'ameublir, de décompacter et de retirer le feutre ainsi que la mousse de la pelouse.

Il existe plusieurs types de scarificateurs : le scarificateur manuel pour des petites surfaces, le scarificateur électrique pour des moyennes surfaces jusqu'à 500 m2 et le scarificateur thermique plus puissant et autonome pour les grands espaces de plus de 500 m2.

Scarifier la pelouse 2 fois par an. Une première fois au printemps après les dernières gelées, puis à l'automne avant l'arrivée de l'hiver. La scarification redonnera à la pelouse sa vigueur et sa beauté.

Il est recommandé de ne pas scarifier une pelouse trop jeune, il convient d'attendre la deuxième ou la troisième année afin que les racines soient bien implantées dans le sol.

Avant de passer le scarificateur, il faut tondre le gazon très court, à environ 2 cm de haut, sans oublier de bien enlever les déchets de tonte.

Procéder au réglage de la profondeur de travail du scarificateur qui doit être de 2-4 cm. Ne surtout pas dépasser les 4 cm de profondeur au risque d'endommager les racines des graminées.

Scarifier en passes croisées, une fois dans le sens de la longueur, puis dans le sens de la largeur.

Après le passage du scarificateur, il faut ramasser les résidus, soit en passant avec la tondeuse, soit avec l'aide d'un râteau.

Si la pelouse est clairsemée ou dégarnie par endroits, profiter de cette scarification pour combler ces espaces vides en y semant du gazon spécial regarnissage.

Arroser la pelouse après la scarification ou semis et éviter de la piétiner durant quelques jours.

  • La fertilisation de la pelouse :

La fertilisation à pour but d'apporter les éléments nutritifs nécéssaires à la bonne croissance du gazon. Au début du printemps, on préfèrera un engrais riche en azote qui favorisera le développement du feuillage. A l'automne, on utilisera plutôt un engrais riche en potassium, pour favoriser le développement racinaire. Il existe aussi dans le commerce des engrais-désherbants spécial gazon qui, en plus d'enrichir le sol, élimineront les adventices présentes dans la pelouse.

Avant d'épandre de l'engrais il faut commencer par tondre la pelouse, de préférence 2 à 3 jours avant d'épandre l'engrais. Epandre l'engrais à la volée, ou à l'aide d'un épandeur, toujours en passes croisées afin de bien répartir le fertilisant. Dans tous les cas il faut veiller à bien respecter les consignes de dosage et d'utilisation données par le fabriquant.

  • Le mulching ou herbicyclage :

Les tondeuses actuelles sont souvent équipées d'une fonction "mulching". Le mulching consiste à broyer l'herbe tondue en très petits bouts qui se dégraderont en apportant des éléments nutritifs à la pelouse. En plus de la fertilisation naturelle qu'apporte le mulching, il aidera le sol à mieux garder l'humidité en limitant  l'évaporation. Cela permet de ne pas avoir à ramasser l'herbe tondue et fera économiser environ 30% de temps lors de la tonte. Grâce au mulching, le gazon à un aspect impeccable et il n'y à plus besoin de stocker l'herbe coupée.

  • Le regarnissage du gazon :

Le piétinement, l'urine des animaux de compagnie, après une scarification, le gazon peut laisser apparaître des zones dénudées qu'il faudra réensemencer avec un mélange de gazon de regarnissage. Les variétés contenues dans ces mélanges de graines sont sélectionnées pour leur rapidité de croissance. Généralement les graines de gazon pour regarnissage sont enrobées pour favoriser leur germination, les protéger de la voracité des oiseaux et aider à bien visualiser la répartition du semis. Avant le semis d'un gazon de regarnissage, il faut préparer le sol. Griffer légèrement le sol aux endroits à ensemencer à l'aide d'une griffe ou d'un râteau pour décompacter la terre tassée par les piétinement et la pluie. On profitera de cette opération pour éliminer les cailloux ainsi que les brindilles qui gêneraient le développement du gazon. Epandre les graines de façon régulière et homogène à un dosage d'environ 40 grammes par mètre carré. Enfouir les graines à l'aide d'une griffe ou d'un râteau ou idéalement recouvrir d'une fine couche de terreau. Passer le rouleau pour bien plaquer les graines contre la terre et arroser copieusement en prenant soin de ne pas créer de ruissellement ni de flaques qui emporteraient les graines semées. Arroser régulièrement et copieusement, surtout au début. LA première tonte se fera dès que le gazon aura atteint 10 cm de hauteur. Après cette première tonte il faudra passer à nouveau le rouleau pour bien plaquer les racines au sol.

17/07/2019 Accueil, Nos conseils

Archives du blog

Catégories de blog

a été ajouté à votre liste.

Poursuivre les achats Mes listes